Comment négocier un loyer plus bas ?

Comment négocier une baisse de loyer est quelque chose que vous devriez absolument examiner si vous pensez que votre loyer est trop élevé et si vous essayez d’économiser de l’argent. Dans cet article, je vous donne 13 conseils de négociation de loyer qui vous aideront à obtenir une baisse de loyer pour économiser de l’argent. En tant que jeunes adultes dans la vingtaine, nous avons d’autres aspirations dans la vie que de consacrer une telle part de nos revenus au loyer. En négociant un loyer plus bas, j’économise maintenant 1200 € de plus par an, ce qui est énorme puisque j’économise actuellement pour une maison ! Si vous vous demandez « Puis-je négocier un loyer ? » et que vous cherchez comment négocier une baisse de loyer, les conseils de négociation de loyer suivants vous aideront. Vous pouvez aussi bénéficier d’une aide supplémentaire et faire une demande apl caf, suivez le lien.

 

1. Avant de négocier une baisse de loyer, faites une étude de marché

 

Pourquoi une étude de marché locatif ?

Savoir comment négocier un loyer nécessite une certaine connaissance de ce qui se passe sur le marché. L’un des conseils les plus importants en matière de négociation de loyer est de faire une étude du marché locatif. Cette étude vous aidera à déterminer si votre loyer est trop élevé ou non et, par conséquent, s’il est possible de négocier un loyer plus bas. Faire une étude de marché locatif permettra de répondre à la question « Pouvez-vous négocier le loyer ? »

Une étude de marché locatif consiste essentiellement à comparer le coût du loyer d’autres appartements similaires au vôtre. Lorsque vous consultez les annonces de location, il y a quelques éléments auxquels vous devez faire attention pour trier les autres appartements. 

 

Étapes d’une étude de marché locatif

D’abord, vous voulez regarder les appartements du même quartier et de la même zone que le vôtre. Les différents quartiers ont généralement des coûts de location différents et donc deux appartements dans différentes zones ne seraient pas comparables pour négocier une baisse de loyer. 

 

Deuxièmement, vous voulez regarder les appartements d’une taille et d’un style semblables. En regardant le style, ce qui est intéressant est le niveau de rénovation. Un appartement qui n’a pas été rénové depuis des années et qui a encore de vieux appareils et de vieilles caractéristiques serait très probablement loué à un coût inférieur à celui d’un appartement qui vient d’être rénové. Mais les deux ne seraient pas comparables.

 

2. Évaluez la demande d’appartements dans votre région

Évaluer si la demande d’appartements dans votre région est élevée ou faible est l’une des étapes essentielles pour savoir comment négocier un loyer plus bas. Lorsque la demande est faible, les propriétaires ont des difficultés à trouver de bons locataires pour des baux à long terme. Par conséquent, les locataires ont généralement plus de pouvoir lorsque la demande est faible, y compris lorsqu’il s’agit de demander un loyer plus bas. En revanche, lorsque la demande est élevée, les propriétaires ne se soucient guère de vous, car ils peuvent vous remplacer à tout moment. Cela signifie que lorsque la demande est élevée, il y a très peu de place pour la négociation du loyer.

 

3. Considérez la période de l’année

Pouvez-vous négocier le loyer à cette période de l’année ? Dans les villes notamment, il existe des tendances saisonnières en matière de location d’appartements. Sur l’année, mai ou juin sont habituellement les mois où les gens partent, car c’est la fin de l’année scolaire. Septembre est souvent le moment de l’année où les étudiants emménagent dans la ville parce que c’est le début de l’année scolaire.

Une stratégie à garder à l’esprit lorsque vous réfléchissez à la façon de négocier un loyer plus bas est de négocier à des moments où les gens partent, car il sera plus difficile pour votre propriétaire de vous remplacer.

 

4. Évaluez ce que serait une réduction raisonnable du loyer

Si la réponse à « Pouvez-vous négocier le loyer » est oui, alors la question suivante est « combien pouvez-vous négocier ? ». Vous pouvez toujours demander plus que ce qui est raisonnable. Cependant, vous avez généralement plus de chances d’obtenir ce que vous voulez lorsque ce que vous demandez semble raisonnable. 

D’après l’étude de marché ci-dessus et l’évaluation de la demande d’appartements dans votre région, vous devriez avoir une assez bonne idée, à ce stade, du dépassement de loyer par rapport au marché. 

Par exemple, si votre loyer est de 1800 €, mais que la plupart des appartements que vous avez triés sont proposés à 1650 € ou 1700 €, cela signifie que vous payez entre 100 € et 150 € de plus que le marché. C’est le montant que vous pouvez demander comme baisse de loyer.

 

5. Gardez ce montant pour vous

L’un de mes conseils de négociation de loyer est de garder réellement ce montant pour vous. La raison en est que vous ne voulez pas donner tout de suite ce que vous pensez être raisonnable. Vous ne savez jamais, votre propriétaire pourrait proposer un chiffre plus élevé, ce qui serait à votre avantage ! C’est pourquoi une caractéristique importante de la façon de négocier un loyer plus bas est de ne pas être un livre ouvert immédiatement.

 

6. Contactez votre propriétaire par écrit

Au lieu de demander à votre propriétaire une réduction de loyer spécifique, demandez-lui s’il serait ouvert à discuter d’une réduction de loyer.

Négociations de loyer par écrit

L’un de mes conseils de négociation de loyer est de veiller à ce que toutes les conversations entre votre propriétaire et vous-même soient écrites. Beaucoup de propriétaires sont malhonnêtes et ne sont pas transparents. Lorsque vos conversations avec votre propriétaire ne sont pas mises par écrit, il est très difficile de prouver ce qu’ils ont dit et convenu. Le fait de tout mettre par écrit garantit que tout le monde est sur la même longueur d’onde. Et si un conflit survient, les conversations écrites peuvent être utilisées comme preuve.

Vous aimerez aussi...